• Haras de Castillon

Les élèves Castillon brillent en France et à Hong Kong

Dernière mise à jour : mai 24

Restant sur une cinquième place sans démériter, dans le Prix Greffulhe (Gr2), Cash Equity (Toronado) redescendait nettement de catégorie et faisait face à un engagement de choix dans ce Prix Mandesha (Classe 1). Le représentant de Brice Levaique et Gérard Augustin-Normand n’a pas déçu ses preneurs, et en profite pour renouer avec le succès, lequel le fuyait depuis le mois d’octobre, dans le Prix Brantôme (Classe 2), à Angers.


Acquis avec autorité. Dans une course emmenée par Sophie Katharina (Sea the Moon), Cash Equity est venue se positionner à son extérieur, tout en se montrant quelque peu brillant. Débordé dans le dernier tournant par Beautiful Aspen (Dabirsim), le pensionnaire de Ludovic Gadbin s’est ensuite relancé la ligne droite, afin de venir chercher une troisième victoire. Discret tout au long du parcours,

Coobird (Camelot) se classe deuxième, à deux longueurs. Respecté par son jockey, Alexandre Roussel, Breizh Angel (Dabirsim) rassure et termine troisième, une longueur et demie plus loin.


Une course pour le moral. L’entraîneur du lauréat, Ludovic Gadbin nous a confié : « Le poulain a complètement répondu à nos attentes. L’idée était de lui donner une course plus facile en redescendant de catégorie, en région, pour ensuite remonter gentiment de catégorie. Nous sommes très satisfaits. Pour la suite nous allons voir comment il rentre. Nous avions l’idée de viser le Grand Prix de Paris (Gr1) ou le Prix du Lys (Gr2), mais nous devrions peut-être rester sur une Listed afin de lui donner des tâches un peu plus simples. On attaquera ensuite un gros morceau à l’automne. ».


Un neveu de Chichi Creasy. Cash Equity est un élève de la Scea des Prairies et de Benoît et Thomas Jeffroy. Il a été présenté par le haras de Castillon lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana et a été acheté 20.000 € par Langlais Bloodstock. C’est un fils de l’étalon du haras du Bouquetot Toronado (High Chaparal), et de Funny Crazy (Chichicastenango), lauréate d’une course à Chantilly. Cash Equity est son troisième gagnant. La poulinière a aussi donné un 2ans par Kapgarde (Garde Royale), mais aussi une yearling par Goliath du Berlais (Saint des Saints). Funny Crazy est une propre sœur de Chichi Creasy, lauréat du Prix de Fontainebleau (Gr3). Il fait la monte chez Stéphanie Gachelin. C’est la famille de Meri Shika (Spirit One), gagnante des Flaming Page Stakes (L, 1.300m, Gazon), à Woodbine, et aussi deuxième du Prix Finlande et du Prix des Lilas (Ls). Enfin, elle a été troisième du Prix des Réservoirs (Gr3) et du Prix Rose de Mai (L).

Toronado Phantom a débuté victorieusement à Sha Tin (Hong Kong) dimanche. Ce fils de Toronado est le premier produit d’Hathfa et un proche parent du double gagnant de Group 1 à 2 ans Shalaa. Elevé par Abdulla Aa AL Mesned, il a été vendu par le Haras de Castillon Vente de Yearling d’Aout Arqana en 2019 pour 36 000€ à Laurent Benoit.


© Photos Ludovic Gadbin / Arqana