• Jour De Galop

Light Stars dans les traces de Raabihah

Déjà lauréat de l’épreuve l’an dernier avec la très bonne Raabihah (Sea the Stars), Jean-Claude Rouget a récidivé cette année grâce à Light Stars (Sea the Stars). La représentante de Claudio Marzocco et Ali Hamad Al Attiya a longuement patienté à l’arrière-garde d’un peloton emmené à vive allure par Galasina (Galiway). Ce n’est qu’à la sortie du tournant final que Cristian Demuro a décalé sa partenaire tout à l’extérieur. Accompagnée par l’autre Rouget, Bellaciaociao (Camelot), elle a rejoint à 200m du but Rideofthevalkyrie (Wootton Bassett), avant de facilement se détacher. Encore très immature, Light Stars l’emporte finalement de trois quarts de longueur sur la partenaire de Coralie Pacaut. Rideofthevalkyrie se classe troisième, une longueur et demie plus loin. L’entraîneur palois a déclaré : « Comme dans la course des mâles, mes deux pensionnaires ont bien couru. Elles ont du retard, mais ce sont des éléments valables pour la saison. Ces quatre-là sont de bons chevaux pour le futur, mais on connaîtra la vérité en mai-juin. »


Une magnifique famille allemande. Présentée par le haras de Castillon, Light Stars a été achetée 82.000 € lors de la vente de yearlings d’octobre par Paul Nataf en 2019. Cette élève Castillon est une fille de Sea the Stars (Cape Cross), étalon des Aga Khan Studs, et de Sureyya (Monsun), quatrième du Prix Allez France (Gr.3) et six fois placée de Listed. Cette dernière a également donné Hale Soriano (ex Soriano, Halling), deuxième du Prix Denisy et troisième du Prix Right Royal (Ls), ou encore de La Venus Espagnola (Siyouni), troisième du Prix de la Reboursière en 2019.


La deuxième mère a donné quatre black types dont Silent Lake (Kings Lake), deuxième du. Frankfurt Pokal (Gr3, 2.000m) à 4ans, et Schwarzmeer (Kings Lake), lauréate de Listed en Allemagne. Schwarzmeer est à l’origine de Selkis (Darshaan), lauréate du Diana Trial (Gr2),

Velox (Just a Way), deuxième des Satsuki Sho - 2.000 Guinées japonaises et troisième du Derby japonais (Grs1) C’est la famille de Sagace (Luthier), gagnant du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Surreya été vendue 40.000 € par le haras de Castillon à PB Bloodstock Services à la vente d’élevage 2019. Elle a un foal, Spirou (Cracksman), élevé par Michel Parreau-Delhote. La jument a été saillie par Almanzor en 2020.


© Jour De Galop