• Jour De Galop

Retour gagnant pour Chez Pierre

Dans ce Prix de la Francilienne (Classe 1), pour sa rentrée, c’est l’avant-course qui a été la plus compliquée pour Chez Pierre (Mehmas) ! Bien qu’ayant dû ressortir de sa stalle, il n’a pas pour autant perdu son influx et demeure invaincu en trois sorties. Le représentant de Mac Roy Jackson Junior a désormais en point de mire le Prix Texanita (Gr3) à Chantilly, le 17 mai.

Tout de suite vu aux avant-postes, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard a ensuite pu se mettre dans le dos de Ponntos (Power) qui a imprimé un train sélectif. Chez Pierre a été décalé à 350m de l’arrivée, et a pris facilement l’avantage. Il s’est néanmoins quelque peu repris une fois en tête, mais s’impose tout de même très facilement. La deuxième place revient à la rentrante et très bonne finisseuse Princesse de Saba (Dariyan), à une longueur et un quart. Bran (Muhaarar) est troisième, quatre longueurs et demie plus loin.


Fait pour tenir 1.400m. Francis-Henri Graffard a déclaré sur Equidia : « Il court très bien. Le poulain a bien voyagé durant le parcours et a bien accéléré pour finir. Il galope très facilement le matin, et une fois devant, il se reprend toujours un peu, mais répond bien à nos attentes. Chez Pierre n’est pas nerveux en temps normal, mais il avait besoin de revenir aux courses. On voulait impérativement une piste bonne. Il va monter là-dessus. Il est engagé dans le Prix Texanita (Gr3), à Chantilly. Maintenant qu’il a couru, il n’a plus besoin de travailler, donc ce n’est pas dérangeant de le courir à quinze jours. C’est un cheval qui tiendra les 1.400m, sans aucun souci. ».


Inquiet avant la course, Pierre-Charles Boudot a expliqué sur Equidia : « Le poulain n’a pas tenu dans sa boîte, c’était un peu compliqué étant donné qu’ils ont mis un peu de temps à ouvrir la stalle pour qu’il ressorte. Ensuite, il est bien sorti et a fait le job. Cela fait plus de six mois qu’il n’avait pas couru. Il s’est fait une ou deux éraflures, mais cela ne l’a empêché de fournir sa valeur. C’est un poulain qui avait besoin de retrouver la compétition, et cette rentrée lui sera bénéfique. Sa prochaine course ne sera pas la meilleure, mais il va venir au fil de ses courses. Je pense que j’ai monté un cheval de Groupe. ».


La famille de Vale of York. Élevé par la Scea des Prairies et l'écurie de Castillon, Chez Pierre est un fils de Mehmas (Acclamation), étalon à Tally-Ho Stud, qui appartient pour moitié à Al Shaqab Racing. Sa mère, Hortensia (Orpen), n'a débuté qu'à 3ans et s'est placée deux fois à Clairefontaine. Chez Pierre est son troisième produit et le premier à s'imposer. Présenté par l'écurie de Castillon chez Arqana, il a été acheté 25.000 € par Laura Vänska à la vente de yearlings d'août, avant d'être revendu 100.000 € lors de la vente d'été Arqana à NBB Racing.


Sous la deuxième mère, on trouve pas moins de six black types, dont Vale of York (Invincible Spirit), vainqueur notamment de la Breeders' Cup Juvenile (Gr1) et qui a fait la monte en France au haras des Faunes. Hortensia a une 2ans nommé Zelda (Zelzal), et une yearling par Zelzal (Sea the Stars).