• Jour De Galop

Steeple Chase, Magic Dream a le droit de rêver

Magic Dream ** (Saint des Saints) a le profil d’un très bon élément. Ce grand poulain, bien fait, avec des sabots comme des assiettes, est fait en steeple-chaser. Après sa troisième place dans l’important Prix Pride of Kildare, dans lequel il s’est montré froid, son entraîneur, Arnaud Chailé-Chaillé, a décidé de le débuter sur les gros obstacles dans le Prix Elseneur. Parti à sa main, le représentant de l’écurie Castillon Bloodstock a galopé parmi les derniers. Ce n’est qu’avant d’aller sur la rivière du huit qu’il a refait un peu de terrain. Dans le tournant final, Magic Dream s’est rapproché avec de l’action, passant deux adversaires pour aborder la ligne droite en troisième position. Sitôt la double barrière franchie, il est venu librement en tête et s’est détaché sur le plat pour l’emporter de neuf longueurs. Au regard de son physique et de son caractère en course, Magic Dream devrait faire partie de l’élite en steeple, notamment à 4ans sur les 4.400m qui devraient mieux lui convenir. Nous lui accordons donc une JDG Jumping Star. Sa victoire a fait dire à son jockey, Thomas Coutant : « C’est un poulain qui fait ce qu’on lui demande. Il venait de très bien débuter en haies. Il avait bien pris ses débuts. Il a produit un vrai coup de rein après la dernière haie. Je ne crois pas avoir monté de 3ans aussi doué, à l’exception de Thélème(Sidestep) bien sûr. »

Longuement attentiste, Héva Rose (Saint des Saints) a conservé la deuxième place devant Chudamani(Bathyrhon), qui avait pris les commandes pour aller sur la piste du huit. Parmi les chevaux en vue, Let me Love (Authorized) n’a jamais été en course et elle a fini lointaine dernière. Une performance trop mauvaise pour être exacte.



Le frère de trois bons chevaux. Élevé par la Scea des Prairies et Philippe Cochard, Magic Dream est un fils de Saint des Saints (Cadoudal), étalon au haras d’Étreham et de Magic Poline (Trempolino), gagnante sur les haies paloises à deux reprises, troisième du Prix Univers II (L) et cinquième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). C’est le frère de plusieurs bons éléments : Magic Saint ** (Saint des Saints), double vainqueur en haies et en steeple à Auteuil et cinquième de Gr3 à Cheltenham, Always Magic(Sunday Break), lauréat du Prix Alain et Gilles de Goulaine (L), troisième du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et cinquième des Prix Alain du Breil et Renaud du Vivier (Grs1) et Liberatore (Poliglote), troisième du Prix Aguado (Gr3) et vainqueur sur les haies d’Auteuil. Après Magic Dream, Magic Poline a eu une 2ans So Magic (Manatee) et une yearling par Manatee. Deuxième mère de Magic Dream, Magic Play(Deploy) s’est imposée dans une course principale en plat en Belgique. C’est la grand-mère de la bonne Loulia (Cricket Ball), lauréate des Prix La Périchole, Edmond Barrachin et Orcada (Grs3) et du Prix Romati (L à l’époque) et deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1).


Steeple Chase, Magic Dream can dream


Magic Dream ** (Saint Des Saint) has the profile of a very good element. This big colt is made in a steeple-chaser. After his third place in the important Prix Pride of Kildare, in which he was cold, his trainer, Arnaud Chailé-Chaillé, decided to start him in the Prix Elseneur. The representative of the Castillon Bloodstock team galloped among the last. It wasn't until he went to the River of the eight that he did some more ground. In the final bend, Magic Dream came closer with action, passing two opponents to tackle the straight in third. As soon as he crossed the double barrier, he came freely in the lead and broke away on the flat to win it by nine impressive lengths. In view of his physique and his character in the race, Magic Dream should be part of the elite in steeplechase, especially at 4 on 4.400m which should suit him better. We therefore grant him a JDG Jumping Star. His victory made his jockey, Thomas Coutant, say: "He's a colt who does what he is asked to do. He had just started very well in hurdles. He got off to a good start. He produced a real turn of foot after the last hurdle. I don’t think I rode a 3 year old as talented, with the exception of Thélème (Sidestep) of course. "


The brother of three good horses. Bred by La Scea des Prairies/Haras de Castillon and Philippe Cochard, Magic Dream is a son of Saint des Saints (Cadoudal), stallion at Étreham and Magic Poline (Trempolino), winner over hurdles twice at Pau, third in the Prix Univers II (L) and fifth in the Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). He is the brother of several good elements: Magic Saint ** (Saint des Saints), double winner in hurdles and steeplechase at Auteuil and fifth in Gr3 at Cheltenham, Always Magic (Sunday Break), winner of the Prix Alain et Gilles de Goulaine (L), third in the Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) and fifth in the Prix Alain du Breil and Renaud du Vivier (Grs1) and Liberatore (Poliglote), third in the Prix Aguado (Gr3) and winner over the hurdles of Auteuil . After Magic Dream, Magic Poline has a 2yo named So Magic (Manatee) and a yearling by Manatee. Magic Dream's second dam, Magic Play (Deploy) won in a main flat race in Belgium. She is the grandmother of the good Loulia (Cricket Ball), winner of the Prix La Périchole, Edmond Barrachin and Orcada (Grs3) and the Prix Romati (L at the time) and second in the Prix Maurice Gillois (Gr1).