• Jour De Galop

Texas, en poulain lutteur

Pour sa deuxième sortie, Texas (Wootton Bassett) a ouvert son palmarès dans le Prix Quinsonas à Lyon-Parilly. Le 18 mai à Saint-Cloud, même s'il terminait avant-dernier, ce représentant de l'écurie Jeffroy avait bien couru, sans bénéficier d'une course dure. Monté sur cette performance, il s'est montré très lutteur pour s'imposer. En troisième position d'une course plutôt rythmée, le futur lauréat avait d'évidentes ressources pour rentrer dans la ligne droite. Clément Lecœuvre l'a actionné pour venir progressivement à la hauteur de Bunglejungleparty (Bungle Inthejungle). Les deux se sont ensuite livré une belle lutte, dont Texas est sorti vainqueur, d'une courte tête. Bunglejungleparty termine donc proche deuxième, pour sa troisième sortie, avec 1,5 kg de moins que le lauréat. Trois longueurs et demie derrière, Atlanta (Olympic Glory) est troisième, en progrès par rapport à ses débuts.


La satisfaction de son entourage. Après la course, Henri-François Devin, son entraîneur, nous a confié : « J'ai trouvé qu'il avait très bien couru et que les conditions de l'engagement étaient assez bonnes. Texas s'est aussi montré très lutteur et courageux. Il a bien repoussé Bunglejungleparty, qui à mon avis, est un cheval tout à fait honnête. Le poulain est aussi bien monté sur sa course. Débuter lui a fait beaucoup de bien. Il s'est bien déclenché. Ce jour-là, j'ai trouvé qu'il s'était bien comporté. J'avais couru cette épreuve de Saint-Cloud car je trouvais qu'ils étaient peu nombreux et que cela lui apporterait une bonne leçon pour l'avenir. Nous voulions l'avancer en remplaçant les galops du matin. Et si nous n'étions pas dans les quatre premiers, il y avait l'option du Prix Quinsonas. À l'entraînement, c'est un poulain facile à entraîner, à l'image de beaucoup de produits de son père. Texas est arrivé en septembre à l'écurie, ce qui est assez tôt. Je l'ai donc couru tôt, même s'il manquait un peu de condition, je savais qu'il avait suffisamment de fond pour bien courir. »


Un neveu de Frankyfourfingers. Élevé par Scea des Prairies, Thomas Jeffroy et Benoit Jeffroy, Texas a été présenté à la vente de Sélection Arqana par le haras de Castillon, mais a été racheté 110.000 €. C'est un fils de Wootton Bassett, étalon de Coolmore, qui faisait la monte au haras d'Étreham lors de sa conception. Sa mère, Texalova (Dream Ahead), n'a pas couru et Texas est son deuxième produit et son premier gagnant. La poulinière a aussi une yearling par Almanzor (Wootton Bassett). La deuxième mère, Texaloula (Kendor) a couru quatre fois à 3ans sans monter sur le podium. Elle s'est quand même bien illustrée au haras en donnant Frankyfourfingers (Sunday Break), lauréat de l'Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr2, 1.900m) et Cap Sizun (Gold Away), deuxième du Grand prix d'Avenches (L). Texaloula est aussi la mère de Just With You (Sunday Break), qui a donné Taos (Toronado), gagnant du Derby du Midi (L) mais surtout de Penja (Camelot), une pouliche estimée par son entraîneur Jean-Claude Rouget, et qui est engagée dans le Prix de Diane (Gr1).